DSA "Architecture de terre"

Le DSA "Architecture de terre, cultures constructives et développement durable" est une formation post-master valorisée par un diplôme national de spécialisation et d’approfondissement en architecture (DSA), habilité par le ministère de la Culture et délivré par l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Grenoble


La formation s'inscrit dans les activités de la chaire UNESCO "Architecture de terre, cultures constructives et développement durable", visant la mise en place de programmes d'enseignement avec des organismes de formation existants, afin d'accélérer la diffusion des savoirs scientifiques et techniques sur l'architecture de terre.

Objectifs

Le diplôme de spécialisation et d’approfondissement mention « architecture et patrimoine » spécialité « architecture de terre » a pour objectif de répondre à la demande sociale internationale dans les domaines relatifs aux métiers de l’architecture de terre et plus particulièrement dans les domaines suivants :

  • les fondements scientifiques et techniques de l’architecture de terre et de ses savoirs et savoir-faire millénaires : matière première, matériaux, éléments, structure, systèmes constructifs, architecture
  • la conservation et gestion durable des patrimoines architecturaux, archéologiques et historiques
  • la recherche scientifique fondamentale sur le matériau
  • la recherche & développement en innovation constructive
  • l’approche contemporaine de l’architecture et l’équilibre environnemental social et économique
  • l’habitat économique dans une perspective de développement local durable
  • la formation universitaire et professionnelle sur l’architecture de terre
  • la formation à la recherche dans le domaine, dans la perspective doctorale

Dans le cadre du DSA Architecture de terre, le projet architectural est appréhendé dans son acception systémique et prend en compte l’ensemble du cycle de vie : depuis la matière (carrière) jusqu'au territoire en passant par la production des matériaux, le recyclage, la construction et la conservation des architectures et des villes. L'approche cycle de vie dynamique implique la nécessaire prise en compte de l’évolution des techniques et de la demande sociale en relation avec les doctrines ; et la maîtrise de l’impact environnemental et social de l’architecture et de l’urbanisme sur le paysage.

Au-delà de la partie technique qui s'appuie sur la logique du cycle de vie, la formation est renforcée par l’acquisition de capacités méthodologiques (programmation, diagnostics de situation, etc.) bases nécessaires sur lesquelles les solutions techniques et architecturales pourront être associées pour des visées stratégiques qui s’avèrent indispensables pour obtenir des avancées concrètes en terme de développement durable, de respect de l’environnement naturel et de la diversité culturelle, et ainsi permettre d'envisager le changement d'échelle des interventions.

Organisation des études

Le DSA Architecture de terre est structuré en 9 unités d’enseignement, pour un total de 2400 heures réparties en 890 heures encadrées, 800 heures de travail personnel et 710 heures de mise en situation professionnelle :
1.    Architecture de terre et cultures constructives
2.    Bases scientifiques, techniques et méthodologiques
3.    Les métiers de l'architecture de terre : habitat
4.    Les métiers de l’architecture de terre : patrimoine
5.    Pratique et mise en application : expérimentation
6.    Mise en situation professionnelle : stage
7.    Pratique et mise en application : expérimentation
8.    Approfondissement : séminaire thématique Matière, Habitat, Patrimoine
9.    Mémoire de fin d’études

Les cours théoriques et pratiques sont assurés par les enseignants et les chercheurs de l’unité de recherche Architecture, environnement & cultures constructives (AE&CC, issu du rapprochement en 2010 des laboratoires CRAterre et Cultures constructives), ainsi que par des experts reconnus d'origine internationale. Les séminaires réunissent étudiants, chercheurs, professeurs et diplômés autour de différents travaux en cours, permettant un meilleur positionnement des étudiants vis-à-vis des pratiques professionnelles. Les stages, qui peuvent prendre différentes formes, fournissent un complément de formation irremplaçable. Le mémoire est un travail personnel de recherche fondamentale ou appliquée.

Présentation du DSA-Architecture de terre:

> Document de présentation succincte du DSA: Objectifs, présentation des unités d'enseignements, étude sur les anciens diplômés du DSA, 17 pages.

Modalités pour l'inscription:

Promotion 2020-2022

> Procédure d'admission. La date limite de dépôt de candidature est fixée au 5 avril 2020. Les résultats de la sélection seront communiqués par e-mail avant le 25 juin 2020.

> Formulaire de candidature

Pièces constitutifs du dossier de candidature

    1.    La fiche de renseignement pour le DSA,
    2.    Un curriculum vitae,
    3.    Lettre de candidature précisant les centres d’intérêt et motivations, et les intentions professionnelles futures,
    4.    Copie du diplôme de niveau Master (BAC+5),
    5.    Pour les candidats européens, une attestation de niveau de français minimum (B1) en cours de validité,
    6.    Travail personnel de maximum 20 pages ayant trait à l’architecture de terre ou les cultures constructives locales, dans un pays ou une région spécifique,
    7.    Optionnel : Exemplaire du travail de fin de Master (uniquement si en rapport avec un des thèmes de la formation) ou tout autre document utile à la sélection.

      Contact

      Mme Salima KERKOUB – Bureau du DSA-Terre
      Ecole nationale supérieure d’architecture de Grenoble
      60 avenue de Constantine / BP 2636
      38036 Grenoble Cedex 2 - France
      Téléphone : +33 (0)4 76 69 83 13 ; Fax : +33 (0)4 76 69 83 69
      Courriel : kerkoub.s@grenoble.archi.fr ; http://www.grenoble.archi.fr